Jaroměř

Grâce à sa rencontre providentielle avec Josef Archleb et sur l’intervention de ce dernier, Kupka arrive à Jaroměř en 1888. Il fréquente à l’école des artisanats les cours de dessin du professeur Alois Studnička qui le prépare à l’examen d’entrée de l’Académie des Beaux-Arts de Prague.

Jaroměř est la ville natale de Josef Šíma, peintre tchèque réputé, qui a passé la majeure partie de sa vie en France. Le musée municipal abrite une exposition permanente. Le labyrinthe de couloirs de la forteresse Josefov et le Premier musée de l’histoire militaire de Miroslav Frost, qui accorde une attention considérable aux légionnaires tchécoslovaques, n’est pas uniquement apprécié des amateurs d’histoire militaire. Le musée des chemins de fer est également intéressant et le centre historique de la ville avec sa colonne mariale baroque et ses autres monuments vaut le détour.

Jaroměř

Campanile et porte de la ville par laquelle passait au Moyen Age la route dite de Pologne