Dobruška

Après sa scolarité, František Kupka commença à se former au métier de sellier, mais il était plus attiré par la peinture. Le maire de Dobruška, Josef Archleb, sut reconnaître le talent particulier de Kupka et sur son intercession et grâce à son aide, le jeune František put partir faire des études de peinture. La ville de son enfance et de sa jeunesse a conservé quelques unes de ses premières oeuvres. Celles-ci font aujourd’hui partie de l’exposition intitulée La jeunesse de František Kupka », qu’abritent les locaux historiques de la mairie. En 2008 un mémorial, oeuvre du sculpteur Zdeňek Kolářský, a été inauguré devant le bâtiment de l’école portant le nom de Kupka.

Ville de l’enfance de Kupka

Des monuments les plus importants de Dobruška citons sa mairie de l’époque Renaissance abritant une exposition sur le droit de supplicier. Le musée municipal propose de visiter un mikvé, bain de purification rituel juif. La maison natale de l’écrivain František Vladislav Hek, dont la vie a inspiré le roman d‘Alois Jirásek F. L. Věk, est aussi ouverte au public. La perle et dominante de la ville et de ses environs est l’église du Saint-Esprit qui se dresse au-dessus.